Le mariage d’Anne et Léopold

Aujourd’hui, nous découvrons le mariage d’Anne et Léopold. Les photos montrent bien que ce joli couple semble trop fun ! On prend note du look du marié que je trouve, personnellement hyper stylé et évidemment, de cette mariée sublime dont j’aime beaucoup la simplicité pour le passage à la mairie. Et regardez-moi ce bouquet… Je l’adoooore ! Allez, on découvre sans plus tarder les mots de la mariée et on souhaite à ce barbu et cette chevelue tout le bonheur du monde et d’ailleurs.

-M-

Mariage A & L-91

© Maxime Cassagne

Mariage A & L-68

© Maxime Cassagne

Raconte nous la rencontre :

Une amie me dit qu’elle a rencontré l’homme de ma vie : même humour décalé et finesse d’esprit (oui, c’est une amie qui le dit !)… Elle me propose d’aller prendre une bière avec eux. Là, un brun chevelu (qui deviendra par la suite un barbu chevelu !) se joint à nous. Il a des yeux noirs à tomber, un sourire… Ah, son sourire ! On est originaire de la même ville, nous avons fréquenté le même collège, le même lycée, mais ne nous sommes jamais rencontrés avant : le destin, vous dis-je !
Il me fait rire, je suis sous le charme et quand il me raccompagne jusqu’à mon arrêt de tram, j’ai envie de le retenir… Mais il est timide, très timide, ça en devient contagieux, et nous repartons chacun de notre côté. La timidité ce n’est pas vraiment mon truc, alors je demande son numéro à mon amie : le pauvre n’a plus d’électricité… Serviable, je l’invite chez moi, nous passons la nuit à discuter, c’est comme une évidence. Cela fera 8 ans au mois d’avril, nous avons toujours autant de choses à partager !

 

 

Mariage A & L-140

© Maxime Cassagne

La demande en mariage :

J’ai envie d’être sa femme depuis longtemps…Lui est moins pressé, et puis mon bichet ce n’est pas le roi de la décision ! Il me promet un mariage avant mes 30 ans… La date fatidique approche mais pas de demande à l’horizon. Nous avons une petite fille, âgée de 2 ans à l’époque, son engagement envers moi n’est plus à prouver mais je rêve d’en faire mon mari ! Le jour de mes 29 ans, nous rentrons d’une escapade surprise en bord de mer et nous nous apprêtons à fêter mon anniversaire avec mes parents et notre fille quand il change de route et finit par se garer au bas de l’immeuble où il m’a embrassé pour la première fois… Là, devant la porte d’entrée il s’agenouille, sort la plus originale des bagues de fiançailles (verte, en plastique, surmontée d’un gros nœud), et me demande de l’épouser. Je suis aux anges, mon cœur explose !

Y-a-t-il eu un enterrement de vie de jeune fille ?

La date est fixée plusieurs mois auparavant, je trépigne d’impatience. J’ai organisé ceux de mes amies, maintenant c’est mon tour ! Nous nous retrouvons à la gare et faisons le trajet toutes ensemble vers Lyon : nous trinquons à peine installées dans le wagon, champagne ! Après une première soirée passées entre nous, riche en émotion et chargée de souvenirs, c’est accoutrée d’une robe et d’un legging imprimés léopard qu’elles m’amènent le lendemain à la découverte de la ville. Marché puis pique-nique en bords du Rhône, tour de carrousel ( c’est ma madeleine de Proust !), pédalo au magnifique parc de la Tête d’or, tout cela ponctué de rafraîchissements et de cris de bêtes en tout genre (je dois faire honneur à mon déguisement !). Le soir, mes amies (qui me connaissent définitivement très bien) ont réservé une dégustation de mets et vins : un régal ! La fête se poursuit jusque tôt le matin dans un bar rockabilly : on danse, on rit et on danse encore ! Le dimanche, on refait le monde en lézardant sur une pelouse après un brunch gargantuesque, je n’ai qu’une envie : rembobiner et recommencer !

Mariage A & L-269

© Maxime Cassagne

Mariage A & L-268

© Maxime Cassagne

Et le choix de la robe ?

J’ADORE ma mère et ce moment-là je voulais que ce ne soit qu’avec elle !
J’avais pris rendez-vous dans deux boutiques : un endroit intimiste le matin, une grande chaîne du mariage l’après-midi. Nous sommes tout de suite à l’aise, l’ambiance est feutrée, le lieu charmant comme tout, et les robes…! Je souhaite quelque chose d’élégant et d’original, j’ai toujours imaginé me marier en tutu…J’essaie plusieurs tenues, je me sens belle (!), l’émotion est palpable tant chez ma maman que chez moi… En chemin vers le deuxième magasin, on débriefe : on a le coup de cœur pour la même tenue, le choix est fait, fin des essayages ! J’ai réservé ma robe l’après-midi même…

Les préparatifs du mariage :

Dès le lendemain de la demande, nous avons listé les invités (120 le soir et 200 pour le brunch) : la famille proche bien sûr, et surtout nos amis ! On ne se voyait pas demander aux gens qui n’étaient pas conviés au repas de partir, donc pas de cocktail après les cérémonies. On a plutôt opté pour un brunch le lendemain, afin de partager toute une journée ensemble. Nous voulions nous marier en juillet, il nous restait un an de préparatif, la priorité était de trouver le lieu. Nous avons eu le coup de foudre pour un mas catalan rénové par un ami de mon oncle avec chambres d’hôte de charme, entouré de vignes avec vue sur le Canigou… Le rêve !
Pour le traiteur, là encore nous avons fait appel à un ami de la famille. Au menu du soir, tapas et cochon de lait à la broche. Pour le brunch du lendemain, nous avons fait venir un foodtruck de bagels qui a enchanté tout le monde et collait parfaitement à l’ambiance pique-nique/pétanque/pêche aux canards de la journée ! En ce qui concerne les faire-parts et la déco, nous avons tout réalisé nous-même : 250 pompons de laine et 200 cocottes en papier plus tard, nous sommes les rois de la motricité fine ! Pour ce qui est du choix des alliances, nous avons la chance d’avoir une amie joaillière (créatrice de bijoux de talent…et marraine de notre fils !) qui nous a accompagnés de la création à la conception. Enfin, en plus du traditionnel DJ (le nôtre était génial, et est resté avec nous jusqu’à 8h du matin !), nous avions engagé un groupe de musique cubaine qui a enflammé la piste dès l’apéritif. Les préparatifs de notre mariage restent un super souvenir pour Léopold et moi, c’était exaltant d’organiser à deux la plus belle fête de notre vie !

Mariage A & L-372

© Maxime Cassagne

La journée de mariage et le lendemain :

Bichet et moi avions décidé de respecter la tradition, au moins sur ce point : nous ne dormirions pas ensemble la veille du mariage… Finalement, nous avons mangé des pizzas avec certains de nos témoins sur la terrasse du lieu de réception, prolongé la soirée jusque tard dans la nuit…Et dormi dans notre chambre nuptiale ! Le lendemain, réveil aux aurores, après le passage obligé chez le coiffeur, je poursuis par la séance maquillage chez mes parents sous les yeux ébahis de ma fille et les crépitements de l’appareil photo de ma mère. Je découvre mon presque mari devant la mairie : il est superbe ! Après une cérémonie civile émouvante (nous avons eu la joie d’être mariés par ma tante), je file me changer chez une amie avec mes témoins, ma maman et ma fille. A l’église, quand j’entre fière et émue au bras de mon père, je vois que Léopold partage mon bonheur…
On enchaîne avec la séance photo au mas, puis la soirée commence, la «pression» s’évapore avec une salsa improvisée au bras de Mon mari ! Nous passons la soirée sur un nuage et profitons de chaque minute jusqu’au petit matin.
C’était vraiment merveilleux de partager tout ça avec nos proches et de ressentir à quel point ils nous aiment !
L’organisation du brunch dès 9h le lendemain fut plus difficile mais c’était indispensable pour nous de passer le premier jour du reste de notre vie avec nos amis et familles.

Mariage A & L-329

© Maxime Cassagne

Une anecdote, un moment inoubliable ?

A l’église, vient le moment solennel tant attendu de l’échange des consentements. Léopold et moi sommes très émus, nos proches sont suspendus à nos lèvres, attendant le fameux «je le veux»… Après un moment de flottement, et devant le prêtre incrédule nous réalisons que nous avons zappé les consentements et avons échangé les alliances, sans un mot !
Nous avons dû les retirer et recommencer avec les «paroles» cette fois !

Mariage A & L-490

© Maxime Cassagne

Mariage A & L-311

© Maxime Cassagne

Un voyage de noces ?

Deux jours après le mariage, toujours dans notre jolie bulle, nous nous sommes envolés pour un tour d’Europe de deux semaines. Au programme les Pouilles en Italie, Amsterdam, Stockholm et Barcelone. Magique !
Tous nos proches ont participé à notre voyage, nous n’avions pas fait de liste.

Mariage A & L-320

© Maxime Cassagne

Liste des prestataires :

Alliances : Alvina

Photographe : Maxime Cassagne

Vins : Mas Molins

Groupe de musique cubaine : Timbalaye

Lieu de réception : Domaine du Mas Conte

Food truck : Tom and the Bagel

Robe : Boutique Olympe

8 réflexions sur “Le mariage d’Anne et Léopold

  1. Baltz dit :

    Le monde est tout petit !!!
    En parcourant ton blog, je m’arrête sur ce mini reportage amoureux … et Anne ! Nous étions en médecine ensemble sur Montpellier il y déjà une éternité.
    Jolie découverte !

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s