He said Yes !!

Comme le titre l’indique assez bien, je pense que vous avez tous compris :

la demande a bien eu lieu !!!! Et le truc plutôt fort sympathique, c’est qu’il a dit oui !!!!!

Youhou !!!!!

Feux de joie et allégresse dans les cœurs, je sais qu’au fond vous partagez mon bonheur. Bon et le sien, anecdotiquement.

Il a été un peu surpris. En effet, ces derniers mois, je m’étais chargée de brouiller un peu les pistes car j’avais l’impression que le mariage revenait souvent sur le tapis. À grands coups de « tu sais, on n’a pas besoin de se marier pour se prouver qu’on s’aime » ou encore de « moi franchement, j’suis pas sûre d’avoir envie de me marier en fait ».

Oui je sais, je suis diabolique.

Comme vous le savez, nous sommes partis trois semaines en Colombie Britannique, au Canada.

Cela a été trois semaines de vacances plus que géniales, plus que magiques, plus-que-parfait.

giphy (12)

 Nous y avons été accueillis merveilleusement bien par un couple d’amis qui nous ont hébergés sur leur bateau. Oui, la vie est dure. D’ailleurs si vous lisez ces lignes, big up à vous Cha & Gregor.

Ils étaient évidemment dans la confidence et me sont gentillement venus en aide en me dessinant les plans d’endroits so romantic pour le jour de la grande demande.

Après une dizaine de jours passés à leurs côtés nous avons pris possession de notre super Van Dodge pour tracer notre route jusqu’à Tofino où il était question de passer le reste de notre séjour à surfer dans une eau avoisinant les 13°C… amazing.

giphy (2)

Je vous avais parlé dans ce petit article que je pressentais déjà qu’on allait passer une grande partie du séjour à la mer…

Et bien croyez moi si vous voulez mais j’ai surkiffé me retrouver dans l’eau gelée et filer telle  une surfeuse pro sur les vagues. Oui oui, vous avez bien lu « pro ».

DCIM101GOPRO

Nous nous sommes donc rendu vers cet endroit magnifique alliant grandes plages de sable fin, forêts verdoyantes et peanut butter.

Bien évidemment, rien ne s’est passé comme je l’avais imaginé mais ça n’en était que plus beau. #lafillequivoulaitserassurer

Je vous explique. Nous avons débuté notre route en direction du spot de surf numéro 1 de l’île de Vancouver en espérant arriver avant le lendemain. Mais, car il y a bien évidemment un « mais », c’était sans compter les nombreux arrêts : lac incroyable, sandwich beef/cheese, ours, sommets enneigés, tout ça tout ça. Et nous voilà donc, un peu usés par les trois quart du voyage à chercher un endroit agréable où dormir avant de reprendre la route pour les quelques kilomètres restants.

Nous trouvons donc un MAGNIFIQUE petit parking près de Sproat Lake. Qui a dit que les parkings ne pouvaient pas être magnifiques ? Anyway.

Vous noterez comme je suis devenue méga bilingue depuis que je suis rentrée.

What’else, ok, let’s go.

Le matin, nous décidons donc de profiter du lac et on se prépare à emmener le petit déj’ au bord de l’eau pour profiter au max de la vue.

Comme par hasard, mon étourderie (ou ma négligence diront d’autres) me pousse à emmener mon sac à main, que je pensais laisser dans la voiture.

Ce sac à main où se cache depuis le départ la belle boîte bleue qui renferme le précieux.

img_0860

Evidemment, je prends ça comme un signe et me dit qu’on ne sait jamais, ça pourrait être aujourd’hui…

Après tout le coin est sympa, il y a même un écureuil trop mignon qui veut nous voler notre bouffe. Mais aussi des satanés pestes d’enfants qui braillent un peu plus haut… Ce ne sera peut-être pas là en fait.

On s’installe, on déballe, on admire, on s’bécote, on tartine, on engloutit et à ma troisième tartine de peanut butter/banane, il me lance la perche qui déclenche tout.

Suspense intense

« […] De toute façon, puisque tu ne veux pas te marier…

— Bah peut-être que je vais te demander…

— Bah j’sais pas, c’est toi qui me dit tout le temps que tu ne veux pas…

— Peut-être même que ce sera aujourd’hui ou demain…

Vous l’entendez la fille qui s’est lancée sans trop réfléchir et qui veut encore pouvoir changer ses plans ?

— Bah oui, ce sera peut-être même ce matin…

— Est ce que tu veux faire de moi la plus heureuse des femmes ?

Mais en vrai ça donnait un peu plus :

« Est ce que tu veux faire de mgoi lfja plftus heubrteuvbse des fgbemmes ? »

Je lui ai tendu la boîte.

Il l’a regardée en disant quelque chose du genre :

— C’est quoi ça ?

Ouverture de la boîte, lecture du rébus, yeux rouges brillants, regards émerveillés devant la montre, yeux rouges  brillants.

Et après un :

— Bah oui, bien sûr Ma Doud’, carrément que j’veux m’marier avec toi !

Il s’est levé, s’est tourné vers moi, il m’a serrée fort.

Si fort que je n’ai plus entendu ni les pestes, ni le vent, ni l’écureuil, ni le reste.

Si fort que j’en ai oublié mon adresse, le peanut butter, les bananes et le reste.

Si fort que ce geste, c’est pour toujours qu’il reste.

-M-

img_0619

img_0650

img_0764

DSC_0081

DSC_0211

img_0856DSC_0162

20 réflexions sur “He said Yes !!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s