Le financement

LE sujet qui fâche quand on parle mariage c’est bien la thune, les sous, le flouze, les kopeks, le blé, l’oseille…

Parce que le fric c’est chic…  Surtout quand on en a…

Vous entendrez de nombreuses personnes vous dire que pour elles, le mariage, non merci. Elles préfèrent partir en voyage, aménager les combles, investir en bourse, changer de voiture, de conjoint

Je les comprends carrément, car moi-même j’ai un peu de mal avec tout cet argent dépensé pour un seul weekend. Le Barbu, lui, parle ouvertement des sommes dépensées dans les différents postes quand on lui pose la question. Je suis à côté à essayer de lui faire le regard (ou le coup de pied) de « dit-un-seul-chiffre-et-je-t’arraches-les-narines-avec-mes-dents »…

giphy (1)

Parce qu’en vérité ça me gêne. Ça me gêne que les gens sachent combien on a dépensé. Ça me met mal à l’aise quand je sais que certains jugeront que c’est honteux, que d’autres sont dans le rouge tous les 10 du mois.

Après j’essaye de relativiser en me disant qu’on en a envie, qu’on en a les moyens et qu’on va passer un super moment.

#consumerismequandtunoustiens

Alors je me suis dit que j’allais vous donner quelques humbles conseils qui ne relèvent que de notre propre expérience :

-Commencez par établir le genre de mariage que vous désirez. Vous allez voir que ça vous fera très vite redescendre. En effet, si vous êtes du genre mariage dans le château de Sissi avec diadème incrusté de Swarovski et robe en laine de vigogne, il vaut mieux que vous ayez un peu plus que le budget de votre sœur qui s’est mariée dans la salle communale en robe La Redoute.

-Faites des choix. Si un poste est incontournable pour vous, essayez de voir à la baisse les autres ou expérimentez vous au DIY.

-Faites des tableaux Excel. Je ne sais pas si vous êtes comme moi mais je n’aime pas trop avoir des surprises de dernière minute, des trucs auxquels je n’avais pas du tout pensé. Du coup, j’aime que tout soit écrit noir sur blanc devant mes yeux, et si possible, avec les chiffres à côté. Comme ça on sait combien ça nous coûte, où on en est.

giphy.gif

-Faites appel à un wedding planer. Cela peut apparaître comme une dépense importante mais il s’agit d’un bon investissement quand on sait les merveilles qu’ils peuvent faire. Ils connaissent les bon plans, les prestataires avec qui travailler et ils profitent parfois de tarifs préférentiels qu’un particulier n’aurait pas eu.

-Un mariage en comité plus restreint demande quelquefois un budget moins important, pensez-y.

Pour ce qui est du financement à proprement parler, différents choix s’offrent à vous :

-La contribution de la famille

giphy (4)

Les parents, les grands-parents. Il faut savoir que bien souvent, ça leur fait plaisir. Le petit hic qui se présente quelquefois c’est de devoir rendre des comptes, devoir faire plaisir aux « financeurs ». « Mais mamaaan !!! j’te dis que je veux pas d’une traîne de 6 mètres portée par des bébés chiens habillés en blanc… Et puis Papi, c’est pas parce que tu payes le traiteur qu’on est obligé de manger des ris de veau… »

-Le prêt

Comme ça vous ne devez rendre de compte qu’à vous même.

-Le mariage associatif

Chaque invité participe sur différents postes. Ils peuvent contribuer à la décoration, au lieu de réception, à la musique ; tonton Jean-Mi fait ses superbes tartes à la pomme pour le dessert, tata Chantal vous offre un de ses agneaux pour le méchoui (désolée les végans), votre sœur vous maquille et vous coiffe, votre papa vous prête un chapiteau…

-Des économies de longue dategiphy (3).gifVous, le mariage vous l’attendez depuis vos 11 ans ; alors à chaque anniversaire, chaque noël et chaque bonus de fin d’année, tout a été épargné, soigneusement, jusqu’à la moindre pièce rouge. Vous, vous êtes des champions ! Rien à dire d’autre.

N’oubliez pas que pour votre mariage, vous devez penser :

Au lieu de réception, au vin d’honneur, au repas, à la robe, au costumes, aux chaussures, aux alliances, à la décoration, au DJ, au fleuriste, au make up et coiffure, au service, à la vaisselle, au mobilier, au brunch du lendemain…

Mais pas la peine de stresser, comme le vélo, l’osso bucco ou l’accouchement, vous allez y arriver.

De vos tableaux Excel, vos comptes bancaires vides et vos chers parents, se révèle ce bel amour solide dont on se souviendra longtemps.

-M-

 

2 réflexions sur “Le financement

  1. hermannespagnol dit :

    Bonjour nous avons fait un tout petit mariage en petit comité, juste apéritif dinâtoire et nous avoisinons les 5000€ avec super traiteur, juste un jardin, une robe quand même très jolie. Nous avons fait le choix de ne pas prendre d’alliance ni de faire de déco à part 2 compositions florales et mon bouquet. Bref un mariage à notre image. C’est votre journée alors faites ce qu’il vous plait.

    Aimé par 1 personne

    • lebarbuetlachevelue dit :

      Tout à fait d’accord, c’est notre journée. On a bien prévu de faire ce qui nous plaisait. Félicitations pour votre mariage, ça devait être chouette d’être en petit comité. Le côté intimiste et le fait de pouvoir profiter de tout le monde est un gros plus !!

      J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s